john stewart / natures fortes

Fleurs de lotus


john stewart

La rencontre avec Henri Cartier-Bresson en 1951 lors de l’inauguration de la Chapelle de Matisse à Vence a marqué pour John Stewart « l’instant décisif » de sa vie de photographe. Lancé par ce dernier, il devient à New York, aux côtés de Richard Avedon et d’Irwing Penn, l’un des grands collaborateurs d’Alexey Brodovitch à l’iconographie du magazine Harper’s Bazaar, puis d’Alex Liberman à Vogue.

Après 20 ans de photographie de reportage, de mode et de publicité exercée aux Etats-Unis et en France, John Stewart développe un travail personnel à partir de 1975. Des années New Yorkaises, il garde la maîtrise technique des prises de vue en studio qu’il continue de privilégier. L’inspiration et l’esthétique photographique de John Stewart sont en revanche à chercher sur un autre continent : l’Asie...

FRANCE INTER / PARTIR AVEC...
invité de Marie-Pierre Planchon, John Stewart livre le récit d'une vie / récouter l'émission du 6 décembre 2011 


natures fortes

EXPOSITION DU 6 OCTOBRE AU 12 NOVEMBRE 2011

RENCONTRE-SIGNATURE
samedi 12 novembre, de 16h30 à 18h
Salon PHOTO OFF à la Bellevilloise
dimanche 13 novembre, de 15h30 à 18h

En 2011, après une exposition à Hong Kong en mai et à Avignon en juillet, la Galerie binôme est heureuse de présenter trois séries inédites en France de John Stewart : Fleurs de Lotus, Fleurs de Pavot et Zhaji, qui marquent son retour à la couleur.

En parallèle de ces trois séries récentes, la galerie binôme présente des travaux plus anciens en noir et blanc à travers une sélection d’images emblématiques, dont un somptueux triptyque de fleurs de cognassier; également, une série de drapés inspirés du suaire de Véronique et les compositions réalisées en hommage aux peintres Morandi et à Chardin. Par cette mise en perspective des oeuvres, de 1975 à aujourd’hui, l’oeil saisit le fil rouge de ses recherches photographiques, la constance de l’auteur.

Le travail de John Stewart a été exposé dans plus de soixante musées et galeries dans le monde. En France, la Bibliothèque Nationale a été la première à montrer ses natures mortes (1976) et le Metropolitain Museum lui a acheté des tirages. Récemment, Jan Krugier a présenté ses images à la FIAC en 2004 et la Galerie Acte 2 a organisé une rétrospective de son oeuvre en 2008. Il a également été exposé en 2009 à la Galerie Pia Pierre à Shanghaï, au Art Fair de San Francisco, à Art Basel Miami et à Genève en 2010. La même année, la Gallery Tristan Hoare de Londres lui a organisé une rétrospective.

En savoir plus sur la biographie, l'oeuvre de John Stewart et sur la sélection de l'exposition :