guillaume chaussé / tenségrité

tenségrité

En parallèle des expositions de photographies, la galerie binôme présente une sélection coup de cœur des réalisations de Guillaume Chaussé.

Plasticien né en 1977, Guillaume Chaussé vit et travaille à Paris. Formé dans une école d’arts appliqués aux domaines de la mode, du design et du graphisme, ses recherches personnelles visent depuis des créations moins fonctionnelles, notamment en sculpture.


Réalisées à partir de tubes en aluminium rigides et de ressorts en inox souples, ses dernières sculptures développent des formes claires et épurées propres aux systèmes en tenségrité.

La tenségrité est une technique de construction inspirée des travaux de l’architecte américain Richard Buckminster Fuller, à l’origine des géodes architecturales. Des artistes comme Kenneth Snelson l’ont ensuite utilisée. L’équilibre du corps humain repose également sur les mêmes principes par le jeu de répartition des forces de compression maintenues par les os et des forces de traction exercées par les muscles et tendons. Ce système mécanique permet alors d’obtenir des volumes géométriques originaux, flexibles et très légers, où chaque élément a son rôle dans le maintien de l’ensemble de la structure.

Ainsi les sphères, tours ou sculptures en porte à faux que compose Guillaume Chaussé sont tout à la fois résistantes et stables, transparentes et réactives. A l’image de cette grande sphère de plus d’un mètre de diamètre, masse solide et inaltérable, aérienne comme une bulle.