MDLP du grand Paris 2017 / Printemps indien

Frédéric Delangle, série I shot the street, 2015-16, courtesy Galerie Binome

Mois de la Photo du Grand Paris 2017
Week-end Intense - Diagonale
Ouverture samedi 29 et dimanche 30 avril de 11h à 19h
Rencontre avec Frédéric Delangle & Invitation du public à réaliser une version exclusive de la série I shot the street

 

 

 


ILS EN PARLENT / REVUE DE PRESSE

LACRITIQUE.ORG - 21/04/17 / Grand Paris, un mois européen décevant par Christian Gattinoni
L'ŒIL DE LA PHOTOGRAPHIE - 17/04/17 / Mois de le Photo : Le Printemps indien de Frédéric Delangle
PARIS-ART - 8/04/17 / Mois de la photo. Printemps indien
FRANCE FINE ART - 8/04/17 / interview par Anne-Frédérique Fer


Mois de la Photo du Grand Paris 2017


PRINTEMPS INDIEN

Frédéric Delangle


11/4-27/5/17
vernissage samedi 8 avril de 16h à 20h

L’exposition Printemps Indien rassemble quinze années d’exploration de l’Inde contemporaine menée par le photographe français Frédéric Delangle, lequel cherche à tendre des passerelles entre le monde occidental et cet orient insaisissable : L’Inde a sa propre logique. Il faut l'observer, la sentir, la détailler, apprendre la patience et savoir quitter ses repères. 
Sous couvert d’un aspect chaotique, la société indienne jouit d’une organisation régie par des systèmes. Frédéric Delangle prend plaisir à les décoder et de plus grandes libertés à nous les transmettre à travers des œuvres mixant la photographie avec la sculpture (série Microshop), la peinture collaborative (série Paris-Delhi) et l’installation participative (séries I shot the street & Stairway to heaven). Les ghats, les carrefours, la circulation de la foule et des transports, les échoppes noctambules font de l’urbain son objet d’analyse photographique. Il en donne une vision personnelle, interrogeant par la même notre regard d’européen, tout autant aux prises avec la mondialisation, notre Histoire et notre culture. Dans ce va et vient entre les deux continents, Frédéric Delangle fait résonner deux civilisations que tout semblait pourtant dissocier. Dépassant le climat rigoriste actuel, il concilie engagement politique et artistique dans l’approche libre et décomplexée d’un pays émergent. Ce Printemps indien éveille aux mutations que connaît le monde contemporain à l’instar de celles du medium photographique. 

L’exposition Printemps indien rassemble quinze années d’exploration de l’Inde contemporaine menée par le photographe français Frédéric Delangle, lequel cherche à tendre des passerelles entre le monde occidental et cet orient insaisissable : L’Inde a sa propre logique. Il faut l'observer, la sentir, la détailler, apprendre la patience et savoir quitter ses repères
Sous couvert d’un aspect chaotique, la société indienne jouit d’une organisation régie par des systèmes. Frédéric Delangle prend plaisir à les décoder et de plus grandes libertés à nous les transmettre à travers des œuvres mixant la photographie avec la sculpture (série Microshop), la peinture collaborative (série Paris-Delhi) et l’installation participative (séries I shot the street & Stairway to heaven). Les ghats, les carrefours, la circulation de la foule et des transports, les échoppes noctambules font de l’urbain son objet d’analyse photographique. Il en donne une vision personnelle, interrogeant par la même notre regard d’européen, tout autant aux prises avec la mondialisation, notre Histoire et notre culture. Dans ce va et vient entre les deux continents, Frédéric Delangle fait résonner deux civilisations que tout semblait pourtant dissocier. Dépassant le climat rigoriste actuel, il concilie engagement politique et artistique dans l’approche libre et décomplexée d’un pays émergent. Ce Printemps indien éveille aux mutations que connaît le monde contemporain à l’instar de celles du medium photographique. 

 

Dossier de presse Printemps indien